Comment réussir la création de son site internet en 2021 ?

Conseil et stratégie

Se lancer dans la création de son site internet est à la fois excitant et inquiétant. Vous savez que sans un bon site internet votre entreprise ne pourra pas profiter des opportunités qui sont nées de l’ère du digital. Alors que vous passiez par une agence web ou que vous souhaitiez vous lancer vous même dans l’aventure on vous a préparé un guide super complet pour réussir la création de votre site web.

Merwan El Attar

Édité le 8 décembre 2020

Pourquoi créer son site internet ?

L’importance d’un site web en 2021

Un site internet, bien référencé et bien travaillé, est l’outil de prospection numéro 1 pour une entreprise. Quelque soit vos besoins : présenter votre business, exposer vos produits, communiquer avec vos clients, etc… le site internet est un dispositif dans lequel il est nécessaire d’investir.

En effet, l’atout premier d’un site internet, contrairement à une boutique physique, est qu’il ne fermera jamais. Accessible H24 et 7J/7, le site internet vous apportera de nombreux avantages, tels que :

  • une hausse de votre notoriété : en présentant votre entreprise, vos valeurs, vos produits, etc… vous serez davantage reconnu auprès de vos potentiels clients ce qui entraînera une augmentation de vos ventes.
  • une crédibilité accrue : avoir un site internet met en avant votre professionnalisme pour vos clients. N’oubliez pas qu’il est la vitrine de votre entreprise. D’ailleurs lorsque vous croisez une entreprise et qu’elle n’a pas de site web, vous en pensez quoi ?
  • une visibilité plus forte : les moteurs de recherche valent parole d’or. Les internautes leur font confiance pour trouver la solution à leurs besoins. Si vous n’y êtes pas présent, c’est comme si vous n’existiez pas !

Un site internet vous offre des possibilités infinies. Vous pouvez y expliquer vos produits et/ou services, présenter vos réalisations, parler de votre actualité, montrer votre expertise, etc… Vous pouvez même créer votre boutique en ligne !

Mais surtout, il vous permet d’accéder à des informations et des statistiques sur vos visiteurs. Il vous est donc possible d’en savoir davantage sur vos cibles et d’améliorer en conséquence votre offre (exemple : les produits qui attirent le plus).

Si vous n’êtes toujours pas convaincu par l’utilité d’un site internet, sachez que ne pas en avoir, profite largement à vos concurrents. Cela leur laisse le champ libre pour acquérir de nouveaux clients et capter les vôtres !

Mais pour que la magie opère, un site internet doit être performant, avoir un design ergonomique et un référencement optimisé afin d’être placé en tête sur les moteurs de recherche. Pour vous aider dans ces démarches, vous pouvez faire appel à des professionnels. Ils vous accompagneront sur la réalisation de votre projet.

Les différents types de sites internet

Dans le monde du web, il existe deux grandes catégories de sites internet : les sites vitrine et les sites e-commerce.

Les sites web dit “vitrine”

Le site vitrine a pour but de présenter votre entreprise. Il faut y mettre en avant vos produits et/ou vos services pour accroître l’intérêt de vos clients potentiels et en gagner.

Il s’agit surtout de travailler l’image, la notoriété, de votre entreprise. Donc son contenu peut être plus ou moins important selon la taille de votre entreprise.

Mais vous pourrez toujours le travailler en y insérant une partie blog, ce qui permettra également de montrer votre expertise dans votre domaine de prédilection.

Un site vitrine va vous offrir une présence sur le web non négligeable. Vos clients pourront avoir accès à votre entreprise à toutes heures du jour et de la nuit (jours fériés y compris) et n’importe où dans le monde. Ils pourront trouver quelques réponses à leurs questions et vous contacter facilement par la suite.

En revanche, vos clients ne peuvent rien acheter dessus par eux-même. Si votre site est “marchand” alors vous tombez dans la deuxième catégorie.

Les sites “marchands” ou “e-commerce”

À partir du moment où votre site a pour objectif la vente en ligne, il s’agit d’un site e-commerce. Ce type de site se distingue principalement par deux fonctionnalités :

  • Les visiteurs ont la possibilité de commander vos produits ou services en autonomie sur le site.
  • Vos visiteurs peuvent également payer ces produits ou services en ligne.

Nous avons donc sur un site e-commerce différentes pages et fonctionnalités pour amener le visiteur à consommer, telles que :

  • des pages produits : présentation des produits ou services de l’entreprise, généralement accompagné d’un bouton de commande.
  • un “panier” : l’endroit où l’internaute place ses articles pour finaliser sa commande.
  • un funnel de commande : c’est à ce moment précis que vos visiteurs valident leur panier et payent. Ils sont également amenés à saisir les frais de port et leur adresse. 

Bien entendu nous simplifions un peu. Il existe d’autres types de sites web, et ils sont nombreux. Nous retrouvons notamment :

  • Les applications web : l’applications web est le produit et non un site web qui promeut un produit. C’est un logiciel directement utilisable sur le web (exemple : une plateforme LMS ou un outil de comptabilité).
  • Le site institutionnel : un site institutionnel doit promouvoir l’image d’une organisation. Il est similaire au site vitrine. Mais sa fonction n’est pas commerciale.
  • Le blog : le blog est un site web particulier. Il permet de poster facilement des informations en ligne sous forme de journal. Il en existe de nombreux et ne sont pas toujours accolés à une entreprise.
  • le site intranet : plus qu’un simple site internet, un intranet est un réseau informatique privé. Il est utilisé uniquement par les membres de l’organisation qui sont concernés par cet outil. Il se rapproche donc des applications web plus que d’un site web classique.
  • le site communautaire : le site communautaire peut être comparé aux réseaux sociaux (qui sont des applications web). En effet, c’est un site qui rassemble des internautes autour de centres d’intérêts communs et leur permet de poster du contenu. On pense notamment aux forums.

Les différents moyens de créer son site internet

creer-site-web

En 2021, il est vital d’avoir un site internet pour son entreprise. Cela va vous permettre de communiquer avec votre audience et de gagner des clients supplémentaires.

Pour créer votre site web, 3 solutions s’offrent à vous :

– le développer vous-même

– faire appel à une agence ou un freelance

– recruter des développeurs en interne

Le développer vous-même

Si vous êtes un indépendant avec très peu de moyens, si vous venez de lancer votre business ou site votre site internet n’a pas pour but de vous faire gagner de l’argent : alors vous pouvez créer vous-même votre site internet !

L’avantage est que, sans parler de l’hébergement qui sera payant, vous aurez accès à de nombreux dispositifs gratuits pour créer facilement votre site internet. Seul votre temps sera mis à contribution.

Néanmoins, ces outils de créations gratuits ne vous garantissent pas un résultat 100% personnalisable. D’ailleurs de nombreuses solutions gratuites qui permettent de faire un site présentent des lacunes importantes en termes de performance de qualité du code ou de référencement naturel. Ils permettent en tout cas de se lancer assez facilement pour prendre ses marques. Il n’y a rien de mieux que les connaissances techniques d’un freelance ou d’une agence pour rentabiliser au mieux votre site internet.

Faire appel à une agence ou un freelance pour un site de qualité professionnelle

Les agences et les freelances ont de l’expérience, une expertise particulière et des capacités à maîtriser certains aspects que vous ne maîtrisez peut-être pas en termes de création de site internet.

En effet, créer un site internet n’est pas chose facile. Cela nécessite un certain savoir-faire. D’autant plus qu’un site internet “fait maison” se voit au premier coup d’oeil pour un internaute. Cela peut potentiellement discréditer votre entreprise aux yeux de vos clients.

Heureusement, les agences et les freelances sont là pour vous accompagner dans la réalisation de votre site internet (à vous de choisir le/la meilleure). Entre autres, ils peuvent vous aider sur la personnalisation de votre site web, développer les axes stratégiques qui y sont associés et s’aider d’outils dont vous n’avez pas forcément accès. 

Recruter des développeurs en interne

Mais vous pouvez aussi demander l’aide d’un développeur. Si vous souhaitez créer un site e-commerce ou une application web, engager un développeur en interne peut-être une bonne idée. Cela dépend de la taille du site e-commerce en question et/ou de l’importance de votre application web. Engager un développeur vous permettra entre autres :

  • d’économiser du temps : en termes de paramétrages et de modifications techniques. Cela peut prendre du temps de passer par un tiers alors avoir une équipe en interne quand on fait de nombreux changements chaque mois peut être important. 
  • de répondre à vos besoins futurs en termes de fonctionnalités : Votre projet évoluera et si vous voulez avoir un contrôle complet pour faire des ajustements très réguliers il peut être intéressant de s’appuyer sur une équipe en interne.
  • de protéger un savoir-faire particulier : Dans certains projets, vous pouvez être amené à développer des fonctionnalités très particulières que vous souhaitez absolument garder en interne. Un agence pourra bien entendu signer une clause de confidentialité mais il peut être intéressant d’internaliser la compétence dans ce cas précis.

Les étapes essentielles pour créer son site internet

Définir ces objectifs

Avant de créer un site internet, il est nécessaire de savoir où l’on va. Sans cela on peut rapidement perdre son temps. La définition d’objectifs est donc essentielle à la bonne conduite de votre projet. Si vous souhaitez retravailler votre site internet existant, il ne s’agit pas simplement de redonner un “coup de jeune” à votre site mais d’identifier les problèmes qu’il rencontre.

Mais comment s’y prendre ? Répondez à quelques questions simples et de bons sens :

  • Quelles sont vos cibles ? Leurs besoins ou leurs attentes ? Quels comportements adoptent-elles sur le web ?
  • Qu’est-ce que votre site web va vous apporter ? De nouvelles données ? De nouveaux clients ? Identifiez les actions que vous souhaitez qu’un internaute réalise sur votre site web par exemple.
  • Comment battre la concurrence ? Quels sont vos atouts ? Réfléchissez à la valeur ajoutée de vos produits et/ou de vos services et à votre relationnel clients.
  • Pour une refonte de site internet, quels axes sont à améliorer ? En termes de trafic, de conversion, de design, de contenu, etc… Quels axes doivent être gardés ?

Définir un cahier des charges précis

Une fois vos objectifs clairement définis, vous devez vous attaquer à la rédaction de votre cahier des charges. Il y a deux cas : la création d’un site internet et la refonte d’un site internet. Mais que doit-il contenir ?

Étape 1 : Avant toute chose, vous devez présenter votre entreprise, ce qu’elle fait, quels produits et/ou services vous vendez, etc…

Étape 2 : Parlez de vos motivations à créer un site internet. Pour une refonte de site web, réalisez un petit historique de l’existant et pointez ses forces et ses faiblesses.

Étape 3 : Indiquez les résultats que vous souhaitez atteindre grâce à votre site internet. Si vous souhaitez retravailler votre site existant, il peut s’agir d’une augmentation du trafic.

Étape 4 : Définissez ou redéfinissez vos cibles à l’aide de personas (il s’agit du profil type de vos visiteurs).

Étape 5 : Identifiez votre rôle (en termes de communication avec le prestataire et de temps que vous pouvez lui accorder) et celui du prestataire (les attentes que vous avez). 

Étape 6 : Décrivez l’identité graphique de votre entreprise (logo, autres visuels, couleurs, typographies, etc). Le prestataire va ainsi pouvoir ajuster votre charte graphique au projet. 

Étape 7 : Listez les différentes fonctionnalités que vous souhaitez intégrer ou améliorer sur votre site internet (exemple : un back office personnalisé).

Étape 8 : Anticipez le RGPD. Pour cela il faut identifier les éléments de votre site qui utilisent les données personnelles et les déclarer pour en informer les internautes. Ne recueillez que des informations utiles pour ne pas avoir à traiter des montagnes de données qui ne serviront à rien.

Étape 9 : Pour ce qui est de la mise en ligne, vous allez préciser quels éléments du projet devront être restitués et à quelle date.

Étape 10 : Parlez de votre budget. Cela permettra à votre prestataire de vous proposer une offre en accord avec vos souhaits et votre budget. Mais le budget doit être cohérent avec les 9 étapes précédentes. On peut toujours trouver des personnes peu scrupuleuses qui vous promettront Versaille au prix d’une tente Queshua, mais généralement vous obtiendrez plutôt une contrefaçon de tente “2 secondes” à usage unique. Pensez-y.

Nous vous avons concocté une infographie, histoire que vous gardiez tout cela en tête : 

Anticiper la maintenance

Un site internet a besoin d’être entretenu régulièrement pour garantir son bon fonctionnement. De plus, l’environnement web évolue sans cesse et de ce fait votre site internet doit évoluer avec lui. Si vous souhaitez que votre référencement soit optimisé et que vos internautes aient confiance en votre site, il est nécessaire d’anticiper sa maintenance :

  • afin de se préparer en cas de montée du trafic, et échapper au crash
  • lors des mises à jour, et ainsi éviter certaines incompatibilités
  • pour migrer d’un hébergement à un autre
  • pour faire le tri entre les modules, plugins, fonctionnalités à garder et à jeter
  • etc…

Pour vous faciliter la tâche, plusieurs prestataires vous proposent des maintenances applicatives (pour effectuer les mises à jour) ou des maintenances correctives (pour réaliser les mises à jour et corriger les erreurs survenues sur le site internet). À vous de juger laquelle choisir selon vos besoins.

C’est aussi pour anticiper la maintenance qu’il ne faut pas se tromper lorsque l’on choisit son agence. Assurez-vous de la qualité technique de leur réalisation dès le départ.

Suivre le développement du site

Vous devez collaborer avec votre prestataire durant la création de votre site internet pour que celui-ci corresponde à vos attentes.

Premièrement, vous devez établir un planning avec votre prestataire. Ce dernier devra le valider et s’engager à respecter les deadlines fixés (même si les retards ne sont pas rares lors de la création d’un site internet).

Ensuite, il faudra mettre en place des échanges à certaines étapes de votre projet. En prévoyant ces échanges avec votre prestataire, vous pourrez suivre les progrès réalisés et anticiper certains problèmes. Aussi, cela poussera votre prestataire à ne pas négliger votre projet en voulant le réaliser trop rapidement.

Puis, vient la “phase de recette”. Méfiez-vous des phases de recette trop courtes. Vous n’aurez probablement pas le temps de bien tester votre site internet et surtout, tous changements effectués après cette phase ont généralement un coût supplémentaire.

Enfin, choisissez vos interlocuteurs. Généralement, il s’agit du chef de projet. Dans certaines agences, vous pourrez faire face aux fondateurs. Peu importe, rencontrez-le avant de signer quoi que ce soit.

Tester le site internet et le déployer

Après la rédaction du cahier des charges, la question de la maintenance et du suivi, vient le moment de tester et de déployer votre site internet. Cette étape est cruciale car c’est à vous, après, de gérer votre activité sur le web.

Durant cette étape vous allez choisir votre service d’hébergement. Avec votre prestataire, ou seul, vous effectuerez la mise en ligne de votre site, en assurant sa visibilité sur le web grâce à votre URL et à votre nom de domaine. Pensez aux moteurs de recherche !

Quelles technologies choisir pour son site internet ?

WordPress

wordpress-img

La plupart des agences web proposent WordPress comme logiciel de création de sites web. Pourquoi ? Car c’est un CMS efficace, flexible, et facile d’utilisation si vous débarquez dans l’univers des sites web. Son back office est très simple de compréhension, en seulement quelques heures vous saurez gérer d’une main de maître votre site internet.

Mais surtout, WordPress n’a quasiment aucune limite. Il permet la création de nombreux types de sites, par exemples :

  • le blog : utile pour poster des articles sur des thématiques précises. Avec WordPress vous pourrez catégoriser vos articles selon les sujets traités et ajouter une barre de commentaire pour interagir avec vos internautes. Il peut également être intégré dans un site vitrine par exemple, en tant que simple page.
  • le site vitrine : il permet de mettre en avant vos produits et services dans le but d’acquérir de nouveaux clients et de booster votre présence en ligne. Cela peut être une page ou plusieurs pages, selon la taille de votre entreprise. Ici c’est le template qui prime, n’oubliez pas qu’il s’agit de la vitrine de votre business.
  • le site e-commerce : il s’agit d’un site internet permettant d’acheter des produits ou des services. Vous pouvez passer d’un site lambda à un site e-commerce grâce à WordPress. Le plugin que nous vous conseillons de choisir pour cette tâche est WooCommerce. Il vous permet de suivre les commandes, de gérer la livraison, etc…

WooCommerce

img-woocommerce

WooCommerce est une extension de WordPress. Comme dit précédemment, elle est essentielle si vous souhaitez utiliser le CMS WordPress pour créer votre boutique en ligne. Quelle que soit la taille et l’ambition de votre projet, WooCommerce est le plugin par excellence en termes de site e-commerce. Il est efficace et simple d’utilisation avec de nombreuses options de personnalisation.

Il possède de nombreux avantages :

  • La vente de n’importe quels produits : vous avez la possibilité de vendre des produits physiques, numériques ou encore des abonnements.
  • Un outil gratuit : Vous pouvez y ajouter des extensions gratuites ou premium, selon vos besoins. Mais la base de WooCommerce est totalement gratuite.
  • Simple d’utilisation : tout comme WordPress, il est rapide et facile à prendre en main. Vous n’aurez aucune difficulté à vous l’approprier.
  • De nombreux thèmes au choix : selon l’activité de votre entreprise, vous avez le choix entre différents templates gratuits et personnalisables. Vous devez concevoir votre design à votre image.
  • Un contrôle total : vous avez peut-être du mal à trouver l’outil qui vous laisse une totale liberté sur la gestion de votre site e-commerce ? Ne cherchez plus, car WooCommerce vous offre cette possibilité de modifier librement votre boutique en ligne sur de nombreux aspects (design, fonctionnement, paiement, etc). 

Drupal

drupal-img

Drupal est un système de gestion de contenu libre et open-source. Ce CMS a une interface très instinctive où vous pourrez retrouver vos pages, vos articles, vos images, etc… de façon simple.

Pourquoi choisir Drupal ? C’est un outil très flexible et adapté aux projets particuliers. L’un de ses atouts est qu’il n’est spécialisé dans aucun domaine précis. Il vous permettra de réaliser aussi bien des sites vitrines que des sites e-commerce mais également des extranet ou intranet, etc… vous pouvez tout envisager ! 

Drupal est un outil sûr pour la réalisation de vos projets particuliers (il permettra la création de certaines fonctionnalités). Grâce à ses modules de sécurité et ses mises à jour régulières, vous pouvez être rassuré quant à la fiabilité de Drupal. Même le site internet de la maison blanche a été créé avec Drupal, donc aucune crainte à avoir !

C’est un outil de gestion de contenu performant et une plateforme flexible. De plus, avec ses fonctionnalités et ses différents modules, vous n’aurez aucune limite.

Wix, Shopify, etc. faut-il s’en méfier ?

Ce sont des outils qui nous promettent monts et merveilles. C’est, soit-disant, versions gratuites d’outils de création de site web ne sont pourtant pas aussi fiables que cela.

Pourquoi ?

Dans un premier temps en termes de référencement. On a pu constater de nombreux problèmes via certains témoignages qui appuient sur le fait que ces dispositifs clé en main ne sont pas adaptés pour un référencement optimal.

Parmi certains défauts, on pouvait compter : la réécriture de certains URL, l’impossibilité de changer les métadescriptions ou les balises. En conclusion, impossible de référencer correctement son site internet. Aujourd’hui ces défauts ont été supprimés, mais le référencement n’est toujours pas l’un de leurs atouts.

Également, ces outils gratuits nous promettent des templates superbes et adaptés à notre stratégie. Mais, la réalité est que les plus beaux templates sont généralement payants, limités si on ne paye pas pour des suppléments et non mis à jour. Et, même si vous choisissez un template gratuit, vous allez devoir modifier le design fourni gratuitement par le CMS selon votre charte graphique, ce qui ne sera pas chose facile. Enfin, si vous souhaitez un site responsive, ces solutions sont à bannir. En effet, l’affiche sur mobile est bien souvent catastrophique. Vous pourriez modifier les paramètres d’affichage sur mobile seul. Mais cela vous prendrez beaucoup de temps et d’énergie.


FAQ :

Quels types d’hébergements choisir ?

Il existe 3 catégories d’hébergement : l’hébergement mutualisé (un serveur pour plusieurs sites), l’hébergement dédié (un serveur pour un site internet) et le cloud (plusieurs serveurs dédiés). Pour choisir sereinement votre hébergeur vous devez vérifier : 

  • sa fiabilité (la disponibilité du serveur),
  • le support garanti en cas de problème X, 
  • ses ressources (en termes de stockage par exemple),
  • son adaptation à votre CMS,
  • la localisation de vos data centers (selon leurs localisation, vos données seront plus ou moins protégées et la vitesse de votre site internet ne sera pas la même),
  • la sécurité (protection des données et sauvegarde).

Combien coûte la création d’un site internet ?

Cela dépend du type de site internet que vous souhaitez créer. Le prix ne sera pas le même pour la réalisation d’un site vitrine de quelques pages ou d’un site e-commerce plus complexe.

Le prix va également varier selon le moyen que vous aurez choisi pour la création de votre site internet : seul ou accompagné ? Si vous avez le budget adéquat, nous vous conseillons de faire appel à une agence. En revanche, si votre budget est moins conséquent vous pourrez toujours demander de l’aide à un freelance.

Le temps de création d’un site internet ?

Le temps qu’il faut pour créer un site internet va dépendre de l’ambition de votre projet. Si vous souhaitez créer un site vitrine simple sans particularité, quelques semaines devraient suffire. Si c’est un site e-commerce qu’il vous faut avec de nombreuses fonctionnalités à adapter selon vos besoins, cela risque de prendre plus de temps.

Également si vous disposez d’une bonne partie du contenu (charte graphique, textes et images) le délai sera plus court.

Comment choisir son prestataire pour la création de son site internet ?

Tout d’abord, pensez à vos objectifs pour savoir ce dont vous avez besoin et quelles agences pourraient y répondre. Vous pouvez analyser le site de vos potentiels prestataires : si la qualité n’est pas au rendez-vous, passez au suivant !

Vous pouvez également aller voir côté clients : est-ce que les réalisations sont de qualités, correspondent-elles à votre activité ? N’hésitez pas à checker les avis clients. Aussi, regardez les outils utilisés, correspondent-ils à vos besoins ? De même ont-ils la capacité de faire du sur-mesure ?

Autant de questions à se poser et d’éléments à vérifier qui vous permettront de faire votre choix.

Nos derniers articles

WordPress : Forces et faiblesses d’un CMS omniprésent

Écrit le 31 mars 2021 par Merwan El Attar

Si vous envisagez de créer un nouveau site web sous WordPress, cet article vous partage les avantages et les inconvénients du CMS.
Conseil et stratégie

Refonte de site web : comment éviter les pièges ?

Écrit le 17 mars 2021 par Merwan El Attar

La refonte d'un site doit être prise au sérieux par toute entreprise. Voici un guide pour avancer dans la bonne direction.
Conseil et stratégie

Site web et mise en conformité RGPD

Écrit le 10 mars 2021 par Merwan El Attar

Depuis le 28 mai 2018, la conception de site a été impacté par le RGPD qui a apporté un changement important en ce qui concerne la confidentialité des données.
Conseil et stratégie