Opquast : la certification des professionnels du web

Formation

Si vous êtes français et que vous travaillez dans le monde du web, vous n’avez pas pu passer à côté de la certification qualité web, Opquast ! Opquast, ou “Open Quality Standards”, a été créé en 2004 par une équipe de professionnels du web. Le but était de permettre à toutes personnes travaillant dans le monde du web de se comprendre entre elles et d’obtenir un référentiel des bonnes pratiques à mettre en place pour la réalisation d’un projet web. Cette certification vous permet d’obtenir un score entre 0 et 1 000. Il définira votre degré de compétences sur des thématiques telles que le codage ou l’e-commerce. D’ailleurs, en tant que client, si vous recherchez un prestataire web, le fait que l’un d’entre eux ou plusieurs possèdent la certification Opquast peut vous guider dans votre choix.

Merwan El Attar

Édité le 25 janvier 2021

La certification Opquast : c’est quoi ?

Le projet

Opquast (Open Quality Standards) est, dans un premier temps, un projet collaboratif. Ce travail d’équipe, réalisé par des personnes aux compétences variées, a pour but d’exécuter un Référentiel des Bonnes Pratiques du Web.

Il s’agit de 240 bonnes pratiques sélectionnées avec soins et rigueurs, en lien avec l’analyse des sites web.

Ce référentiel contient donc les bonnes pratiques du web, qui doivent pouvoir être vérifiables, communes à tous et également recevables à l’étranger. Elles doivent porter un intérêt particulier aux utilisateurs des sites.

L’objectif de ce référentiel est de pouvoir évaluer vos compétences, les améliorer si besoin et certifier de votre expertise en matière de projet web.

Voici quelques exemples parmi ces 240 bonnes pratiques :

  • Les images doivent être dotées d’un attribut Alt approprié.
  • Les sites internet doivent pouvoir être accessibles aux handicapés.
  • Le temps de chargement ne doit pas dépasser une certaine durée.
  • Les sites internet doivent être correctement référencés sur les moteurs de recherche.

Le modèle VPTCS

Je sais ce que vous allez dire : tous les professionnels n’ont pas les compétences requises pour passer une telle certification ! Mais pas d’inquiétude.

Pour faciliter votre apprentissage et mieux comprendre l’environnement web, le modèle VPTCS (pour Visibilité, Perception, Technique, Contenus et Services) a été créé.

Le modèle VPTCS permet d’appréhender et de mieux comprendre les métiers du web. Il trie et classe les bonnes pratiques par rapport à leurs caractéristiques, des caractéristiques indispensables au bon fonctionnement d’un site web :

  • Visibilité : Être rencontré par ses utilisateurs potentiels,
  • Perception : Être utilisable et correctement perçu par ses utilisateurs,
  • Technique : Fonctionner correctement,
  • Contenus : Délivrer de l’information de qualité,
  • Services : Proposer, accompagner, générer la réalisation de services de qualité.

Ce qui est important à prendre en compte ici, c’est la qualité du service rendu. Il faut penser utilisateur !

La formation

La certification Opquast s’intitule : Maîtrise de la qualité en projet web. Comme son nom l’indique, cette formation certifiante en ligne vous offre la possibilité d’apprendre les 240 bonnes pratiques et de pouvoir mettre en avant vos nouvelles compétences sur le plan professionnel.

plateforme-opquast

C’est une formation en ligne payante (250€ HT – 300€ TTC) avec des réductions pour les étudiants et les demandeurs d’emploi). Elle vous permet :

  • d’accéder à la plateforme de Opquast pendant 3 mois,
  • de télécharger le guide de certification,
  • et de passer l’examen final.

Cette certification qualité web est recommandée pour n’importe quel professionnel du web. Que vous soyez dans la rédaction web, chef de projet ou bien responsable e-commerce, par exemple, la certification web Opquast s’adresse à vous !

Les compétences visées par la certification :

  • La prise en compte de la diversité et des exigences des utilisateurs
  • Connaître les métiers du projet Web
  • Maîtriser le vocabulaire du projet Web
  • Connaître les bonnes pratiques, leur conception et leur utilisation
  • Utiliser une check-list qualité web
  • Prévenir les risques et renforcer l’assurance qualité Web

De plus, Opquast est une certification enregistrée à l’Inventaire National des Certifications Professionnelles. Elle est donc reconnue ! Alors si vous voulez faire la différence, vous démarquer des autres professionnels, ou tout simplement valoriser votre CV, n’hésitez plus !

L’examen : comment ça se passe ?

La plateforme Opquast

Concernant l’utilisation de la plateforme Opquast, pas d’inquiétude. La prise en main est très facile. Vous devez simplement suivre les étapes, pas à pas. Aidez-vous des QCM et des vidéos éducatives pour passer à l’étape suivante sereinement et optimiser votre formation.

Pour vous aider à mémoriser la liste des bonnes pratiques (240, ça fait long), nous vous conseillons de le faire au fur et à mesure de votre formation. Rien ne sert de vouloir tout enregistrer d’un coup, vous n’y parviendrez pas.

Après plusieurs jours de travail, vous pourrez demander à passer votre examen (après avoir réalisé un examen blanc au préalable). On vous conseille d’y consacrer une journée ou au minimum une demi-journée ; cela favorisera votre concentration. Le score obtenu vous permettra de vous situer selon les différents niveaux de la plateforme Opquast. Elle contient 5 niveaux :

  • novice (de 500 points à 599 points),
  • intermédiaire (de 600 points à 699 points),
  • confirmé (de 700 points à 799 points),
  • avancé (de 800 points à 899 points),
  • et expert (de 900 points à 1 000 points).

Il faut au minimum atteindre un score de 500 points sur 1 000 pour obtenir la certification. Et si vous souhaitez atteindre le niveau expert, il faudra étudier mais surtout mettre en avant votre expérience ! Eh oui, si c’était simple, cela n’aurait pas grand intérêt de passer la certification.

La préparation à l’examen

Avant de passer l’examen, vous devez vous y préparer. Obtenir la certification Opquast n’est pas si simple que cela. Pour y arriver vous devez utiliser les outils qui sont à votre disposition (et que vous avez payé).

D’une part, vous devez vous entraîner au maximum grâce à la plate-forme de formation. Pour une durée de 3 mois, vous aurez accès à des articles, des vidéos éducatives et des QCM pour vous améliorer.

D’autre part, vous avez également accès à des quizz. N’hésitez pas à en faire pour évaluer votre niveau. Mais sans s’en abuser, l’objectif n’est pas d’apprendre par cœur les questions/réponses.

Cependant, il n’y a pas que l’entraînement qui compte, vous devez aussi :

  • bachoter le guide des bonnes pratiques et comprendre l’importance de chacune,
  • et apprendre le lexique du web, les termes et les concepts spécifiques. 

Et, si vous en avez l’envie et le temps, vous pouvez lire le livre “Qualité websur les bonnes pratiques d’Élie Sloïm. Cela vous apportera davantage de précisions sur le pourquoi de Opquast et ses objectifs.

L’examen

Parlons peu, parlons bien : l’examen. Il se fait en ligne, sous surveillance pendant une durée de 1h30. C’est long, mais pas tant que ça quand on sait que l’on a 125 questions à lire, à analyser et à répondre.

Ce sont généralement des questions à choix multiples, assez longues, qui prennent du temps et nécessitent beaucoup de concentration.

Mais pas de panique ! Si vous coincez sur une ou plusieurs questions mais aussi si vous n’êtes pas certains de votre réponse, vous pouvez les mettre de côté et revenir dessus plus tard durant l’examen. Du coup, pour gagner du temps, on vous conseille de répondre d’abord à toutes les questions dont vous connaissez la réponse à coup sûr et de revenir sur celles qui vous posent problèmes après.

Une fois l’examen terminé, vous pourrez connaître votre score qui déterminera votre niveau en matière de qualité web. Ce score sera affiché sur votre “certificat de compétences Opquast Certified”. Et vous aurez votre Scoring page sur Opquast.

Vous pourrez alors narguer la concurrence et rassurer vos clients grâce à cette certification. D’ailleurs, n’hésitez pas à la mettre en avant sur votre site internet ! La certification est valable pendant 5 ans.

Pourquoi passer la certification Opquast ?

Opquast est une certification de compétences web effectuée par de nombreux professionnels et utilisée par différentes écoles afin de garantir la qualité de leurs cursus. Mais alors, pourquoi est-ce si important de passer cette formation ?

L’intérêt pour les clients

La certification Opquast est l’assurance pour vos clients d’être accompagnés par des professionnels qui connaissent les bonnes pratiques du web et donc d’avoir une prestation de qualité.

Vous, par exemple, vous n’engagerez sûrement pas un professionnel du bâtiment sans certification pour la construction de votre maison, je me trompe ? Bien sûr que non !

Vous pourrez alors éviter les erreurs communes, que l’on retrouve, beaucoup trop souvent, sur les sites internet, telles que :

  • mauvaise utilisation des attributs alt,
  • chargement des pages trop long,
  • données peu ou mal sécurisées,
  • mauvaise mise en place des RGPD,
  • droit à l’image non respecté,
  • accessibilité sur le site internet difficile.

Eh oui, si vous ne le saviez pas encore, il est temps d’apprendre que toutes ces erreurs nuisent aux sites internet, et in fine à vos clients ! Ce qui pourrait leur coûter très cher, tant sur le manque à gagner que sur l’image de leur entreprise. Il faut donc rassurer vos clients sur votre expertise, et rien de tel qu’une certification officielle pour cela !

L’intérêt pour les professionnels

Pour les professionnels, l’intérêt de passer la certification Opquast est grand ! Déjà, cela vous sera plus qu’utile si vous souhaitez rester à la page. Dans les métiers du web, on ne peut pas s’en sortir sans être curieux, sans se former ni faire de la veille. 

Et si vous êtes un autodidacte, passer cet examen vous permettra de valider vos compétences et de booster vos connaissances ! La culture est indispensable à la bonne réalisation d’un projet, vous le savez.

Et puis, même si vous n’avez pas la technique, passer l’examen Opquast va vous permettre de comprendre les autres métiers du web, d’auditer efficacement, de connaître des solutions nouvelles et différentes mais aussi de prendre confiance en vous !

Vous pourrez établir votre plan de route grâce aux 240 bonnes pratiques, et donc prendre confiance en vos choix et en vos actions ! Vous aurez prouvé votre expertise !

Et puis, on le sait, l’environnement web change énormément et souvent. Ce qui laisse la place à beaucoup de suppositions et de on dit.

Mais pouvoir se référer à un guide officiel permettrait de mettre carte sur table sur ce qui est vrai ou faux dans le monde du web. Adieu les idées reçues !

Alors si vous êtes convaincu, on vous invite à aller jeter un coup d’œil sur le site officiel Opquast et pourquoi pas relever le challenge !

Nos derniers articles

La méthode Scrum : l’agilité au service du développement web

Écrit le 24 février 2021 par Merwan El Attar

Le framework Scrum est à la mode ces derniers temps. Tout le monde en parle, mais qu'est-ce que c'est réellement ?
Conseil et stratégie

Comment construire le cahier des charges de son site web ?

Écrit le 17 février 2021 par Merwan El Attar

La création d’un site web demande un certain travail en amont. La rédaction d’un cahier des charges pour la création de son site internet est un élément nécessaire à sa bonne conduite.
Conseil et stratégie

Comment tester son site internet avant de le publier ?

Écrit le 10 février 2021 par Merwan El Attar

Le guide de pré-lancement d'un site web avec des vérifications et des tests simples à appliquer.
Les astuces techniques